« Crédit : Marine Clette, France Bleu Breizh Izel »

L'association Stone Breizh se lance dans un projet d'envergure : reproduire l'équivalent du Stonehenge anglais sur les terres Bretonnes. Et c'est la ville de Carhaix, dans le Finistère, qui a été choisie pour accueillir le site, qui devrait voir le jour d'ici trois ans.

Le Stonehenge attire chaque année plus d'un million et demi de visiteurs au Royaume-Uni. © Maxppp - Andrew Matthews/Press Association Images

Après tout, pourquoi pas. Quitte à reprendre le concept, autant retoucher cocassement le nom : le fameux Stonehenge anglais devient ainsi le Stone Breizh breton. Le Stonehenge, ce sont ces pierre dressées en cercle, dans le sud du Royaume Uni, depuis plus de 6 000 ans. Et bien ce site aura bientôt son penchant Breton. À Carhaix, une association a décidé de porter ce projet, culturel et touristique. Sur à peu près 10 hectares, des pierres vont être érigées : de belles bêtes de plusieurs tonnes et de 7 mètres de haut.

Objectif : redresser l'identité bretonne. Et pour ça l'association emploie les grands moyens, indique Philippe Abjean, le président de l'association Stone Breizh : "Le projet a un coût d'environ 1 million d'euros. L'objectif c'est de réaliser ce monument dans trois ans", précise le président. 

Des clins d'œil à la culture bretonne

Ce monument, c'est un ensemble mégalithique, comprenez des pierres imposantes, dressées de tout leur long. Chacune pèse une vingtaine de tonnes pour 7 mètres de haut. Elle seront en granite breton, évidemment. Et il y en aura 36.
Un chiffre qui n'a pas été choisi par hasard : c'est le nombre d'arbres présents dans le calendrier breton. "Bien sûr, il y aura des symboles comme ça et il y aura aussi 1 415 arbres tout autour pour rappeler que la Bretagne comporte 1 415 communes", glisse Philippe Abjean.

Autour on trouvera des stèles avec des dates et des acteurs clés de la Bretagne "L'idée c'est aussi d'en faire quelque chose de participatif, de communautaire. Donc Stone Breizh ça va être un prétexte, un support pour revisiter l'histoire et la culture bretonne. En un mot ça serait une sorte de Panthéon breton".
Le site pourra également accueillir des fêtes traditionnelles, comme la Saint-Jean. La pose du menhir central est prévue pour le 21 juin.

Un appel à dessins et au mécénat

L'association souhaite développer l'ensemble mégalithique en cercle. Mais le schéma précis n'est pas encore établi et le président Philippe Abjean lance un appel à dessins : "Il n'est pas question de faire une copie de Stonehenge. L'idée c'est de réinventer un cercle mégalithique, de l'ancrer dans la modernité et d'en faire une œuvre d'art. Ça veut dire que ça pourra prendre une forme différente, des hauteurs de piliers différentes. C'est un concours, c'est un appel à imaginer, à dessiner ce que pourrait être un Cromlech du 21e siècle". Les croquis sont ouverts à tous, enfants et professionnels.  Ils sont à envoyer sur le site de stonebreizh avant fin mars.

L'association cherche également des financements. Il est possible de faire des dons sur le site.

06 février, 2022