Moins connus que le menhir d’Obélix, ces cercles de pierres levées sont parmi les monuments les plus fascinants de la préhistoire. Ces cinq escapades vous amèneront jusqu’à ces complexes millénaires.

« Crédit :  »

Vue aérienne du cromlech d'Er Lannic, dans le Morbihan. LOIC VENANCE / AFP

Le plus célèbre des cromlechs se trouve à Stonehenge, dans le sud de l’Angleterre. On trouve toutefois ces complexes mégalithiques, datés parfois de plus de quatre mille ans, aux quatre coins de France. 

Accès corsé à Renaghju

Cromlech de Renaghju, sur le site archéologique de Cauria (Corse-du-Sud). 

Prosper Mérimée est l’un des premiers à en avoir parlé. En 1839, pendant deux mois, il arpente la Corse et en rapporte de nombreuses notes. A côté de celles qui lui permettront de faire vivre la vengeresse Colomba, il cite l’alignement de Renaghju. Soixante pierres levées, dont l’érection s’étend de quatre mille cinq cents à mille ans avant notre ère, entourées par d’autres sites mégalithiques dans un ensemble visible pas très loin de Sartène. Souvent situés près de cols ou de rivières, ces alignements sont orientés nord-sud.

Monuments funéraires, lieux rituels, symboles des éléments ? Les archéologues s’interrogent encore sur leur réelle signification, mais le touriste peut en admirer la beauté même sans avoir la réponse.

¶ On n’y accède qu’en voiture. De Sartène (Corse-du-Sud), prendre la route territoriale RT40 en direction du sud. Après 2 km, tourner à droite sur la D48 en direction de Tizzano. Après 7,5 km, tourner à gauche sur la D48A, direction Stantari, Funtanaccia, Renaghju ; 4,5 km plus loin, vous y êtes. Renseignements à l’office de tourisme du Sartenais. Tél. : 04-95-77-15-40.

 

La suite est réservée aux abonnés '' Le Monde '' ici.

07 février, 2022